DSCF0410_20160323_008

La palette visage All Stars de Kiko

Actuellement ce sont les soldes et il y a une palette à ne pas manquer dans vos magasins Kiko !!!

La palette visage All Stars de la collection temporaire Campus Idol.

Au quotidien j’avais l’habitude d’utiliser la palette de blushes Gwen Stefani de chez Urban Decay. Mais celle-ci est lourde, encombrante, du fait des six teintes qu’elle contient. Et donc, en déplacement, c’est (franchement) pas l’idéal.

Et puis, je suis tombée sur cette petite palette All Stars.

DSCF0409_20160323_007

Première chose à savoir : oui, cette palette est petite. Elle est 4 fois moins encombrante que ma UD et tient entièrement dans ma main, doigts dépliés.
Seconde chose : Elle ne contient que trois produits : un bronzer, un highlighter et un blush (je reviendrais dessus plus tard)
Troisième chose : Le packaging est très choupi et les fards sentent BON.

Bon, et les teintes dans tout ça ???

Il existe deux versions de cette palette : une pour les peaux claires et une autre pour celles un peu plus foncées. Malheureusement, j’ai l’impression que cette palette n’a été conçue que pour des peaux blanches.Dans mon cas, comme je suis blanche à tendance pâlichonne, j’ai choisi la version 01 Pretty Rose.

DSCF0410_20160323_008

 

  • Le bronzer : légèrement pailleté et avec ses 6g, il est parfait pour réchauffer délicatement le visage
  • L’highlighter : ayant l’habitude d’utiliser Angel d’Urban Decay, j’avais peur que la teinte rosée de celui-ci me pose problème. Et bien non ! En dépit de paillettes un peu trop grosses à mon goût mais de taille habituelle chez Kiko, il reste facile d’utilisation. Et avec ses 4g vous en avait pour longtemps !
  • Le blush : de même taille que le bronzer, il est tout aussi doux d’application ! Son rendu aisément modulable le rend parfait pour des looks légers et naturels.
wp-image-489079252jpeg.jpeg

De haut en bas : Bronzer, Highlighter, Blush

 

En conclusion :

Les + :

  • La facilité d’application et la tenue
  • La taille de la palette, très passe-partout
  • Le prix : 7,40€ en soldes, c’est presque donné ! (soit environ 14,90€ hors-soldes)
  • La quantité de produit : Entre 4 et 6g, ce sont de beaux volumes (pour comparaison, la palette Gwen Stefani de UD a des blushes de 2,8g chaque…)

Les – :

  • L’odeur : même si elle me plait, elle peut être dérangeante pour des nez sensibles
  • Le packaging : le carton c’est léger, mais parfois un peu fragile pour être promené de vanity en sac à main…
  • Le manque de transparence de Kiko sur leur politique de test sur les animaux

Cette palette est donc à mes yeux un indispensable de l’été, qui me suivra tout au long de mes vacances !

 

Des questions sur la politique de Kiko concernant les test sur les animaux ?
Cliquez sur les liens suivants pour avoir les informations officielles sur leur site, leurs explications sur twitter et l’enquête d’une blogueuse française.

wp-1457130312641.jpeg

Le véganisme, pourquoi ?

Il y a six mois, je passais sans transition de carniste à vegan après deux mois de recherche d’informations et de réflexion.

Mais qu’est-ce qui peut conduire une fille comme moi, habituée à la viande depuis toujours, bercée au beurre et à la crème et cavalière depuis des années à devenir vegan ? Le goût de la justice.

1. La justice pour tous les individus

Le veganisme se base sur la sentience des animaux. Quelqu’un qui est sentient (= qui ressent) a une individualité qui lui est propre. Reconnaitre un animal comme étant un individu qui a donc des droits sur sa propre vie remet une énorme part de notre monde en question. Comment peut-on avoir le droit de vie ou de mort sur un individu ? Comment peut-on décider de l’exploiter toute sa vie ?

wp-1457130312641.jpeg

Le veganisme c’est refuser de cautionner toute exploitation animale, que ce soit par le biais de l’alimentation, de l’habillement, des loisirs… Par tous les aspects de la vie quotidienne.

2. Pas de contre-indication pour l’alimentation humaine

Il n’y avait qu’une seule chose qui m’empêchait de devenir vegan avant de m’informer : la peur des carences. Dans les faits, il n’y a qu’une vitamine en laquelle il faut se supplémenter lorsqu’on a une alimentation végétale, la B12. A partir de là, trop facile ! Il suffit de récupérer quelques documents sur les nutriments apportés par différents aliments afin d’équilibrer ses apports au quotidien et de se supplémenter en B12 vegan et tout roule !

wp-1457132280179.jpeg

Enfin, trop facile… Il y a toute une habitude alimentaire à refaire et ça peut prendre du temps. Il n’y a plus le support visuel de l’assiette avec une viande/un accompagnement auquel on est habitué depuis tout.e petit.e, tous ces petits rituels que l’on a mis en place depuis toujours. Les recettes de famille que l’on transforme ou que l’on cesse de faire car contenant des produits issus de l’exploitation animale. Et si l’on aime cuisiner, tous les blogs de cuisine vegan nous tendent les bras !
Tester des recettes a toujours été un jeu pour moi, autant dire que l’inventivité de la cuisine vegan est un plaisir. Je redécouvre des aliments et des saveurs c’est plutôt top !

3. Une remise en cause payante

Devenir vegan, comme dit précédemment, est une totale remise en cause de sa manière de vivre. Au point de vue alimentaire, mais aussi sur plein d’autres aspects, insoupçonnés et insoupçonnables au début.

vegansidekick

En effet, si nous y prêtons attention, l’exploitation animale se retrouve partout au quotidien. Là aussi, il y a des habitudes à prendre, en fonction de ses moyens. Boycotter les produits testés sur les animaux (cosmétiques, produits d’entretien, médicaments -dans la mesure de ses possibilités-, etc), ne plus acheter de vêtements en laine/cuir/fourrure…

Ces mesures peuvent paraitre très contraignantes au début – parce qu’on a été habitué toute notre vie à cette exploitation- mais comme toute habitude, dès qu’elles sont prises tout fonctionne tranquillement.

Mais ces efforts sont peu de choses par rapport au prix d’une vie. Alors de plusieurs… Car c’est ça le but du veganisme. Pas la perte de poids/la quête de pureté/autre bullshit. C’est de vivre sans exploiter d’individu, qu’il soit humain ou animal !

Et épargner des vies quand ça ne nous coûte peu de le faire, c’est le plus important.

4. Go Vegan

Si après ces explications être/devenir vegan ne vous parait pas d’une logique absolue, je ne sais pas que faire !!!
Ah, si continuer d’informer à ce sujet. Un article, c’est très court pour parcourir la thématique du veganisme, c’est pourquoi je continuerais de publier dans les mois à venir des articles sur des thèmes plus précis touchant au veganisme, ainsi que diverses ressources antispécistes.

N’hésitez pas à laisser vos interrogations dans les commentaires, à très bientôt !

Coastal Scents, un bon plan make up ?

Etant en manque d’ombres à paupières, je me suis penchée début janvier sur la marque américaine de cosmétiques Coastal Scents. J’en avais déjà entendu parlé, notamment pour ses palettes « Revealed », proches des palettes Naked d’Urban Decay.

Alors avec ma soeur on s’est regardées et hop ! On a visité le site internet de Coastal Scents.

Leur politique très claire à propos des tests sur les animaux m’a mis directement en confiance :

We do not test products on animals and only support suppliers that do the same. All the products we carry are produced cruelty free and no animals are harmed.

Etant vegan, cette spécificité est importante pour moi et je reviendrais là-dessus.

Après avoir détaillé le site en long et en large, ma soeur et moi-même avons craqué sur trois différentes palettes : la Revealed 2 pour nous deux ainsi que la Revealed (en coffret Beauty collection-Glamour) pour ma soeur et la Winterberry Palette pour moi.

Les frais de port étant variables en fonction des articles, nous nous en somme tirées avec 35€ de frais. Les palettes commandées étaient toutes en promotion lors de la commande et leurs réductions ont compensé les frais de port. Deux semaines après, le colis arrivait.

La palette Revealed 2

Elle est FABULEUSE. Les 20 couleurs sont chatoyantes, faciles à appliquer et tenant sur la durée. On a un mélange de teintes mates et de teintes métallisées dans le spectre des bruns rosés avec des combinaisons simples à trouver et efficaces. Surprise sur la boite, la palette affiche un logo Cruelty Free !

L102105120160302005

Cependant après maintes fouilles sur internet, je n’ai pas trouvé s’il était rattaché à un label. Le Cruelty Free, argument marketing ou principe éthique pour Coastal Scents ? Je n’ai pas encore la réponse…

Autre désagrément de la palette, le packaging. Sobre et élégant il ne m’en parait pas moins fragile. En effet il est principalement en carton ! Pour l’instant, après un mois et demi d’utilisation il n’a pas bougé.

En conclusion pour une palette vendue plein tarif 30$ et en promo à 20$ elle vaut le coût ! C’est un bon produit du quotidien, même si l’on regrette le manque de transparence sur leur politique vis-à-vis des tests sur les animaux.

La palette Winterberry

La palette Winterberry se concentre sur 12 teintes très irisées et dans le spectre des bleu/rose. Pour moi, les fards ne sont pas du tout de la même qualité que ceux des palettes Revealed. Je les trouve bien moins simple à appliquer avec une tenue moyenne. Les couleurs sont belles, certes, mais le rendu général est pour moi décevant comparé aux Revealed.

On peut cependant lui reconnaitre un packaging sobre et solide, ainsi que son grand miroir très pratique. Là encore, ce qui semble être un logo Cruelty Free se trouve à l’arrière de la boite.

En conclusion pour 16$ (13$ en promo) je n’ai pas perdu mon argent. Je l’utilise car j’aime ses couleurs mais je sais que je mets plus de temps qu’à l’ordinaire pour appliquer mes fards.

La palette Revealed

Ici, il est question de la toute première palette Revealed ! Comme elle appartient à ma soeur je n’en ai pas de photos détaillées mais j’ai pu la tester tranquillement. Tout comme la Revealed 2, elle possède 20 fards, mats ou métallisés, qui sont ici dans les teintes beiges bleutées. La qualité des fards et le packaging des Revealed sont proches les unes des autres, il n’y a donc rien à redire dessus !

Ma soeur ayant pris la palette dans le coffret Beauty Collection, contenant aussi des crayons et un set de pinceaux. Les pinceaux sont synthétique et vraiment beau ! Pour le prix du coffret (identique en promo que la palette seule) nous avons été surprise de leur qualité. Ce sont de bons pinceaux moyen de gamme.

Là aussi, les produits Coastal Scents sont une bonne surprise.

En résumé

Coastal Scents propose un site internet propre, un service rapide et des produits à des prix modiques mais de qualité inégale. Globalement c’est une marque que j’ai tendance à recommander même si (vous l’avez compris), le manque d’un label cruelty free est pour moi un frein.

Et vous, avez-vous déjà utilisé cette marque ?

J’ai rigolé et souris. J’étais pas consentante.

Dehors c'est l'asile

Content Warning : agression sexuelle

Nous y voilà.

Trois jours après avoir lancé une pétition contre la dernière vidéo de Rémi Gaillard, où il se fait filmer en train d’approcher des filles dans leur sommeil pour les agresser (malsain ? ils appellent ça de l’humour), nous avons droit à une drôle de justification.

Sans titre

S’ensuit un extrait vidéo (l’occasion de nouvelles vues, on commence à comprendre le procédé) d’une agression moins coupé au montage où la victime se tourne vers lui et lui fait un bisou sur la joue.

Cet extrait, ainsi que le chiffre, sont censés justifier de la démarche d’aller chercher des femmes, les observer, les repérer, les trier, les choisir, réfléchir à la manière de les approcher, commencer à le faire sans avoir la moindre idée de l’état de la personne et si elle en a envie, le tout en filmant le résultat.

Expérience glauque qui grince sous…

View original post 446 mots de plus

Mes 5 coups de coeur lingerie de 2015

Si je ne devais avoir qu’une seule chose dans ma penderie, ce serait de la lingerie. J’aime la variété des formes et des matières qu’elle propose. Je peux porter n’importe quoi mais être dans de la belle lingerie me fait toujours me sentir bien (et je sais que je ne suis pas seule !).

Sans plus attendre, voici mon top 5 des pièces de lingerie qui m’ont fait bavé cette année ! Lire la suite

PhotoGrid_1450211381647-2
11218832_1026565464021635_6905586772872022324_n

Dites des mots doux !

Il a deux semaines, Je Suis Indestructible a lancé la campagne #MotsDouxPourIndestructibles en soutien aux survivant.e.s d’agressions sexuelles.Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Je Suis Indestructible, et ce n’est pas pour rien !

En effet, un an après le mouvement #AgressionNonDénoncée, action visant à libérer la parole des survivant.e.s et briser le tabou sur les violences sexuelles, voici #MotsDouxPourIndestructibles / #LoveForSurvivors ! C’est un mouvement de solidarité, d’espoir et d’hommage envers toutes ces personnes qui prennent la parole, qui dénoncent leur agresseur.e.s, mais aussi à celles qui n’arrivent pas tout à fait à sortir de l’ombre. Lire la suite